Gestion de crise… l’humain au cœur des décisions d’entreprise !

LA COVID-19…

Loin de se douter que le coronavirus se propagerait si rapidement, le monde entier a été pris de cours alors que le nombre de cas et le nombre de décès a augmenté à vitesse grand V. Aujourd’hui, le mot COVID-19 est sur les lèvres de tous les habitants du monde entier et dont les entreprises ont peur comme de la peste. Comment les entreprises peuvent gérer ce fléau?

CE FAMEUX VENDREDI 13 MARS 2020…

Le vendredi 13 mars 2020, un vendredi 13….

Effectivement, cet arrêt dans le temps, dû à la pandémie liée à la COVID-19, aura amené l’entreprise à modifier ses méthodes de travail. Robert Bernard a longtemps opéré ses activités en mode traditionnel, c’est-à-dire beaucoup de rencontres en face-à face, du travail dans les ateliers mécaniques où tous les mécaniciens s’échangent les outils, des travaux effectués deux par deux dans un espace restreint, des conseillers techniques qui travaillent à proximité, des directeurs de succursale qui échangent des poignées de mains et des tapes dans le dos avec les employés, les clients et les fournisseurs….Tout ça, est maintenant chose du passé et nous avons dû rapidement passer en mode action afin de rendre nos opérations fonctionnelles tout en respectant les nombreuses recommandations sanitaires.

La création d’un comité en « Gestion de crise » aura été une bonne initiative prise par la Haute Direction. En effet, ce comité était constitué de l’équipe RH, l’équipe marketing, des membres de la Haute Direction et des employés dans les opérations. Les grandes décisions et les changements majeurs étaient déployés à l’ensemble des employés afin d’adopter des bonnes pratiques de communication. De plus, les travailleurs en mise à pied ont tous été appelés afin de répondre à leurs questions et pour les rassurer durant cette grande période d’incertitudes. L’équipe RH et les dirigeants étaient responsable d’offrir du soutien aux employés, une priorité pour l’entreprise.

Au même moment, les nouvelles formules de travail flexibles? ont vu le jour. Les rencontres d’affaires, les suivis et les échangent se font maintenant par vidéoconférence. Les employés dont le type d’emploi le permet, doivent faire du télétravail. Tous les déplacements sont limités à ce qui est essentiel ou urgent. Bref, un changement majeur dans nos méthodes qui étaient plutôt traditionnelles avant cette pandémie. En mettant l’humain au cœur de sa prise de décision, Robert Bernard a également contribué à rendre plus facile la conciliation travail-famille pour tous ses employés qui étaient, par exemple, privés d’un service de garde.

Finalement, un plan de relance a été fait afin d’optimiser le retour au travail en toute sécurité. Tout ça a demandé une gestion particulière, du temps et de l’énergie mais l’important pour l’entreprise est de protéger la santé et la sécurité des employés.

Aujourd’hui, qu’il s’agisse d’un mécanicien rappelé au travail à la suite d’une mise à pied ou d’un installateur de pneus temporaire qui vient aider pour la saison, ils passent tous par une rencontre obligatoire avec le Directeur de succursale afin de s’assurer de bien comprendre les mesures d’hygiènes mises en place par l’entreprise.

Il ne faut pas oublier qu’un jour cette crise passera et qu’elle sera aux oubliettes mais les décisions de l’entreprise et la gestion de nos employés en cette période difficile restera dans la mémoire des employés!

Tu veux en savoir plus sur la vie chez Robert Bernard? Clique ici

Partage!